samedi 23 avril 2016


Le ciel a repris des allures  tourmentées
Dans le jardin quelques traces blanches font pourtant marguerites
Le Tamaris  brode de pétales le bord de la fenêtre
L’écho de la marée montante dépêche ses airs salés
Rien ne recoud
Tout secoue
Qui m’a fait croire que l’amour met à l’abri ?
Je me prépare à l’été

M@claire© Photo©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire