mercredi 20 avril 2016

La mer vient d'un songe évanoui...

M@claire© Photo perso© 19/04/16



6 commentaires:

  1. Homme libre, toujours tu chériras la mer !
    La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
    Dans le déroulement infini de sa lame,
    Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.
    (...............................)
    Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
    Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
    Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
    Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

    (Baudelaire)

    RépondreSupprimer
  2. @ ulysse, merci de citer Baudelaire que j'apprécie aussi beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. Me voici,
    là où le bleu de la mer
    est sans limite

    Santoka

    RépondreSupprimer
  4. @ marie k " Je ne crois qu'aux heures bleues." Paul Verlaine

    RépondreSupprimer
  5. A quel beau songe évanoui/ Dois-je les larmes que je pleure?
    (Sully Prudhomme, Pensée perdue)

    RépondreSupprimer
  6. @Douce
    @Ulysse
    "La mer et le rêve se ressemblent"
    Jean Cocteau

    RépondreSupprimer