jeudi 9 juin 2016



Comme toi,
j'aime l'amour, la vie, le doux enchantement
des choses, le paysage
céleste des jours de janvier.


Aussi, mon sang bout
et mes yeux rient
qui ont connu le jaillissement des larmes.

Je crois que le monde est beau,
que la poésie est comme le pain, pour tous.

Et que mes veines ne finissent pas en moi
mais dans le sang unanime
de ceux qui luttent pour la vie,
l'amour,
les choses,
le paysage et le pain,
la poésie pour tous.

Roque Dalton


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire