vendredi 24 juin 2016

Il faudrait traverser un univers lyrique
Comme on traverse un corps qu’on a beaucoup aimé
Il faudrait réveiller les puissances opprimées
La soif d’éternité, douteuse et pathétique. 

Michel Houellebecq




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire