jeudi 30 juin 2016



Quand le soleil se couche, on respire au bord des golfes le parfum des citronniers ; puis, le soir, sur la terrasse des villas, seuls et les doigts confondus, on regarde les étoiles en faisant des projets. 
Il lui semblait que certains lieux sur la terre devaient produire du bonheur, 
comme une plante particulière au sol et qui pousse mal tout autre part.


Gustave Flaubert




3 commentaires:

  1. On a du mal à croire que ces lignes sont extraites de Madame Bovary: en fait Emma rêve à la lune de miel qu'elle ne connaîtra pas au bord de rivages idylliques (qui produisent du bonheur…).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ ulysse, mon père me disait toujours " L'essentiel, c'est d'y croire"... Sourire....

      Supprimer
  2. D'en rêver, et de croire la fiction dépasse la réalité!

    RépondreSupprimer