dimanche 18 septembre 2016



Je veux une armée rien qu'à moi
je veux Syracuse
je veux des harems des haras
le sourire des muses 
je veux un grand palais de marbre rose
plein d'escaliers pour mes nuits blanches
je veux des jardins suspendus 
au dessus du temps
où se rejoindraient les amants
fantômes et vivants
je veux un amour pur et sans défaut
mordre au citron de l'idéal
je veux retrouver mon étoile
puisque mon coeur...
je veux quelque chose de nouveau
je veux des robes une nouvelle peau
je veux repartir à zero
je veux des nuits
des nuits bleu Klein
je veux le début sans la fin
je veux le plus beau des fourreaux
une vie taillée à même la peau
dans du satin rouge
je veux que ça bouge
je veux le vin je veux la fête
je veux du feu et des conquêtes
vivre tous les états seconds 
les paradis les vrais les faux
je veux des fleurs d'admirateur
je veux revoir Monté-Carlo
je veux...
mon coeur...
je veux quelque chose de nouveau
je veux un porte avion et ses matelots
je veux hisser haut le drapeau
et vous mener tous en bateau
tracer une ligne dans le bleu
je veux le ciel 
la mer à boire
la forêt noire dans un mouchoir 
l'Himalaya sur un plateau
je veux avaler la planète
je veux le pouvoir au poète
je veux une armure en dollars
faire de ma vie une oeuvre d'art
tous les fruits l'odeur de la pluie
je veux un coeur multicolore
je veux passer mon permis
pour m'en aller fendre la nuit
partir seule très vite et très loin
tuer le mal garder la rage
je veux la vérité sauvage
je veux tout 
je veux le chaos
je suis à bout et j'en fais trop
je veux voir le dessous des choses
du velours de la soie des roses
revoir mes copains sous la terre
je veux...
demeurer comme ça 
paupières mi-closes
rêver ma vie 
ma vie de rêve
je veux une trêve
je veux une pause
je veux quelque chose
je veux quelque chose
je veux quelque chose de nouveau...


Paroles Marie Möör

2 commentaires: