dimanche 16 octobre 2016

Partout on s’emmène soi-même. 
Alors partir sans vouloir un ailleurs. 
Partir pour se trouver. 
Dans le silence, dans l’espace. 
Juste au-dessus du temps, juste au-delà des peines. 
Partir sans oublier. 
Pour regarder plus haut, faire semblant de se laisser aller au vent. 
Pour inventer le sens du fil qui nous attache. 


Philippe Delerm – Fragiles
Photo Marc Lagoutte©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire