lundi 6 mars 2017



Je cherche la grande douceur, celle que personne n'a jamais vue et dont l'existence ne fait aucun doute car c'est à elle qu'on doit la beauté odorante des jacinthes, la lumière dans les yeux étonnés des bêtes et tout ce qu'il y a sur terre et dans les livres de bienfaisant.



Christian Bobin



4 commentaires:

  1. Je viens de passer là, en pro-longements du commentaire sur le texte de Pierre Louÿs........ Je découvre avec curiosité.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @HenriEtoile - Toulouse, je découvre seulement ce jour votre commentaire, pardonnez ma réponse tardive. Merci de venir découvrir ici, j'espère que votre curiosité est fidèle, belle semaine à vous.

      Supprimer
    2. Oui, nous étions encore en hiver..... Je viens de voir un de vos passages sur Google Plus. La semaine est annoncée bien chargée me concernant, alors merci pour vos vœux ! Bon lundi à vous...

      Supprimer